Un projet des AmiEs de la Terre de Québec

«Jardins solidaires»: fournir des aliments déclassés aux familles dans le besoin

Source: page Facebook de ''Jardins solidaires''
Source: page Facebook de »Jardins solidaires »

 

Jardins solidaires: pour un village sans faim

09 juin 2014

Par Marina Tymofieva, dans GaïaPresse

«Alors que la Banque mondiale sonne l’alarme sur le gaspillage alimentaire, des citoyens de Saint-Joseph-du-Lac se mobilisent pour fournir des aliments déclassés par les producteurs  aux familles dans le besoin, en créant l’organisme a but non lucratif Jardins solidaires.

 

Des pertes phénoménales

Entre un quart et un tiers de la nourriture produite chaque année est gaspillée d’un bout à l’autre de la chaîne de production, selon la dernière édition du rapport trimestriel Food Price Watch du Groupe de la Banque mondiale, qui s’appuie sur des estimations de la FAO et du World Resources Institute.

« Des millions d’êtres humains se couchent chaque soir avec la faim au ventre et pourtant, des millions de tonnes de nourriture finissent à la poubelle ou s’abiment pendant leur transport jusqu’aux marchés. Si nous voulons améliorer la sécurité alimentaire et mettre fin à la pauvreté, nous devons prendre ce problème à bras le corps, partout », a déclaré Jim Yong Kim, le président du Groupe de la Banque mondiale, cité dans un communiqué de l’institution.

 

Éviter le gaspillage en aidant

« Il y a des gens qui ont faim alors que plein de nourriture est jetée. La ressource est là, il fallait simplement que quelqu’un se mobilise » a affirmé Sandrine Contant-Joannin, la co-fondatrice de Jardins solidaires.

L’objectif du projet Jardins solidaires est de réduire le gaspillage alimentaire en milieu agricole en récuperant les surplus et les fruits et légumes déclassés des producteurs de la région. Les normes du marché sont tellement strictes que les grandes surfaces n’acceptent pas les fruits et légumes n’entrant pas dans les caractéristiques établies (taille, forme, etc). Tout ça dans le but de n’offrir que des aliments « beaux », plus achetables par les consommateurs.

Pour l’instant une dizaine de producteur a accepté de participer au projet. L’organisme cultive également une parcelle de terre qui a été généreusement prêtée par Philippe Brunet, un entrepreneur de la région. Des bénévoles ont planté différentes sortes de légumes il y a quelques jours.

Les aliments récoltés par la quinzaine de bénévoles sont remis au Comité d’aide alimentaire des Patriotes qui les distribuera à des familles dans le besoin.

Le Comité d’aide alimentaire des Patriotes (CAAP) est un organisme communautaire basé à Saint-Joseph-du-Lac qui œuvre dans les MRC de Deux-Montagnes et de Mirabel sud. Sa mission est  également d’apporter une aide alimentaire aux personnes en situation de pauvreté par la cueillette, la transformation et la distribution de nourriture. Cepandant, malgré la détermination des employés et bénévoles de l’organisme, celui-ci est limité dans ses action à cause d’un manque de main d’œuvre. Jardins solidaire s’est alors proposé pour venir en aide.

« Nous souhaitons nous associer à plus de producteurs possible et espérons que Jardins solidaires soit un projet qui se développe à long terme » a finalement déclaré Sandrine Contant-Joannin. Si vous habitez dans la région, n’hésitez pas à donner un coup de main!»