Un projet des AmiEs de la Terre de Québec

 

Décembre, c’est le temps des Fêtes, des repas en famille et des recettes à s’en lécher les babines ! Pourtant, si le temps des Fêtes rime quelques fois avec excès et abondance, clémentines, oranges, pamplemousses et autres agrumes sont de véritables alliés pour refaire le plein d’énergie et se remettre d’aplomb en attendant le prochain repas ! La vitamine C agit comme un défatiguant qui nous aidera à lutter contre la baisse d’énergie hivernale, les infections, le rhume ou encore la grippe.

Mais, à bien y réfléchir, le duo “temps des Fêtes” et “agrumes” ne date pas d’hier. Il était même de coutume à Noël pour nos parents, grands-parents ou aïeux de recevoir une orange en cadeau, quoique c’était là un privilège rare et estimé. Les agrumes s’habillaient alors d’une valeur sentimentale. Une orange, c’était comme prolonger l’été ou partir au soleil. Ou plutôt, profiter des saveurs des pays chauds grâce à l’arrivée de l’agriculture de contre-saison dans nos rayons.

Le fait est qu’aujourd’hui la mondialisation a rendu les échanges planétaires et l’approvisionnement agroalimentaire dénué de temporalité. Les agrumes parcourent des milliers de kilomètres avant de se faire manger. En provenance du Maroc, des Etats-Unis ou encore du Brésil, autant ne pas les gaspiller !

Idéalement, les agrumes se conservent au réfrigérateur, dans le bac à fruits, mais demeurent somme toute fragiles. Vendus souvent en caissettes ou en filets, l’idéal est de choisir la quantité en fonction de ses besoins. Autrement, ils pourront également servir de cadeaux du temps des Fêtes une fois transformés en marmelade ou en tranches d’agrumes confites, peut-être même nappés de chocolat.

Enfin, vous pourrez toujours utiliser les zestes ou préparer des tranches séchées pour parfumer votre demeure et décorer votre sapin. Joyeux temps des Fêtes !

 

Par Pauline Guyomard,

du comité Sauve ta bouffe