Un projet des AmiEs de la Terre de Québec

Bette à carde

Bette-à-carde

Rien ne se perd, tout se transforme!

  • La bette à carde récoltée jeune, dont les feuilles sont plus claires et plus petites, peut remplacer la laitue ou les bébés épinards en salade ou dans un sandwich. Pour la bette à carde récoltée plus tardivement, il faut séparer les tiges des feuilles. Cuisinez les feuilles comme des épinards et les tiges comme des asperges.

  • Les bettes à carde peuvent être cuisinées de diverses manières : cuites à la vapeur, sautées à la poêle, incorporées aux omelettes, gratins, quiches, risottos ou orzo pour les feuilles ou encore rôties pour les tiges.

 

Conservation optimale

  • Pour la conservation, séparez les feuilles des tiges et placez-les dans des sacs de plastique perforés différents. En effet, les tiges se conservent plus longtemps si elles sont séparées de feuilles.

  • Lavez puis séchez les feuilles et avant de les mettre dans un sac perforé (ou un contenant hermétique légèrement entrouvert) au réfrigérateur. Les bettes peuvent se conserver jusqu’à 5 jours.

Congélation

  • La congélation des tiges n’est pas recommandée puisqu’elles acquièrent une texture peu agréable.

  • Les feuilles, séparées des tiges, se congèlent bien après avoir été blanchies pendant deux minutes puis refroidies.

 

Astuces

  • Choisissez les bettes à carde aux tiges fermes et aux feuilles non flétries, sans défauts ni taches brunes.

  • Au Québec, la bette à carde est récoltée de la mi-juin à la mi-octobre.

  • Il existe plusieurs variétés de bettes à carde qui se manifestent en plusieurs couleurs de tiges : rouges, vertes, jaunes ou blanches. Plus la couleur de la tige est vive, plus le goût sera sucré.