Un projet des AmiEs de la Terre de Québec

Graine oléagineuse

image-graines

Rien ne se perd, tout se transforme!

  • Certaines graines peuvent se consommer entières (évitez les graines de lin entières), par exemple parsemées dans une salade, un plat ou en collation. On peut aussi les intégrer broyées dans une préparation salée ou sucrée : pains, végépaté, gâteaux, tartes, muffins… Ou encore en faire des huiles.
  • Lorsque vous videz vos courges, récupérez les graines! Plongez-les dans un saladier d’eau, séparez les graines des filaments et ne gardez que les grandes graines épaisses. Étalez-les sur une plaque et laissez-les sécher une nuit. Le lendemain, mettez la plaque au four à 170 °c pendant 15 minutes. Lorsque les graines de courges sont dorées et sèches, retirez la plaque. Pour un résultat plus tendre, et pour les plus patients : avec vos doigts, décortiquez les graines refroidies un par une.

Conservation optimale

  • Réfrigérez vos graines oléagineuses est un bon moyen de les conserver.
  • Vous pouvez également les mettre au sec dans un bocal hermétique, dans un endroit sans lumière et au frais.

Congélation

  • Conserver les graines oléagineuses au congélateur reste la meilleure méthode afin de ralentir l’activité des enzymes qui dégradent les bonnes matières grasses.

Astuces

  • Chaque famille de graine à des propriétés différentes. Équilibrez votre consommation : le mieux est d’en combiner différentes sortes, selon leur goût, leurs qualités nutritionnelles, leur texture (entières ou broyées).
  • Les graines oléagineuses sont : lin, courge, chia, tournesol, chanvre, pavot, sésame…
  • Les graines oléagineuses sont riches en omégas et vitamines, elles ont des valeurs nutritives, caloriques, énergétiques et rassasiantes et sont ainsi l’allié de votre santé.
  • Pour que les graines restent un aliment sain, il est possible d’en manger chaque jour mais en petite quantité (20 g d’oléagineux par jour). Privilégiez également les graines à l’état brut, non grillées et non salées.